Boston, Le sac weekend

sac boston sacôtin vanityLa deuxième cousette qui n’est pas pour moi (je dois encore vous présenter la première, je sais, je sais). C’est le sac Boston, de Sacôtin, et un vanity assorti pour ma chère maman.

Et bien oui, c’était la fête des mères dimanche et ce cadeau était une surprise, je n’étais pas certaine de pouvoir la terminer à temps, mais j’ai achevé les dernières coutures dimanche matin-même. Voici donc mes dernières réalisations couturesques de ce début de printemps.

En réalité, j’ai été mandatée par ma maman pour coudre son sac. Elle en avait acheté le patron lorsqu’il a fallu remplacer le sac du petit frère (je dois aussi le mettre sur le blog, bientôt bientôt, promis !). Mais le modèle ne lui plaisait pas, donc nous avons reporté la réalisation à plus tard. Puis, nous avons fait une visite au salon Créativa de Bruxelles. C’est là qu’on a trouvé le tissu pour le réaliser. Maman a choisi deux lins enduits l’un imprimé et l’autre uni, assorti. Jusque -là, tout va bien.

Les problèmes ont commencé quand il a fallu trouvé la sangle assortie… Nous avons fait 4 magasins avant de finalement déniché la couleur idéale chez Mondial Textile. La première était trop claire et le gris tirait sur le mauve… pas top. La seconde était pas mal, un gris clair très lumineux, mais qui ne donnait pas assez de contraste avec le tissu imprimé.

sac boston sacotin

Les pièces ont été coupées rapidement, mais dès les premiers assemblages, le tissu enduit m’a posé problème. J’adore le rendu et l’aspect de ceux-ci, mais alors la couture !IMG_20160511_181906

C’était tellement pénible de ne pas parvenir à un résultat convenable que j’ai laissé l’ouvrage de côté pour prendre du recul. Je n’arrivais pas à coudre la bande de tissu imprimé sur les côtés du sac. Finalement, j’ai retrouvé mon calme, j’ai sortit le masking tape de bricolage et ça a été. Mais je me suis sentie bête de ne pas y avoir pensé plus tôt… Si vous avez d’autres astuces pour coudre les tissus difficiles comme la toile cirée, le simili ou les enduits, je suis preneuse.

Pour une question de maintien, j’ai utilisé de la vliesline n°520. Très épaisse et très rigide, elle est idéale, mais ça rajoute encore un peu de difficulté lors des coutures, surtout pour les arrondis. J’avais coupé la vliesline sans les marges de couture, mais malgré ça, c’est resté très difficile et j’ai du faire pas mal de couture à la main pour que les finitions soient belles. J’ai entoilé les côtés et  le fond du sac.

sac boston sacotin vanity

Après la réalisation du sac, il me restait des chutes assez importantes, tant dans les tissus extérieurs que dans celui de la doublure. Du coup, pour que maman ait le chic total en partant en weekend, je lui ai confectionné un petit vanity de toilette assorti. C’est en utilisant le tutoriel de Nanie Cousette (lien ci-dessous 😉 ). Il est suffisamment haut pour y faire entrer une bouteille de shampoing et bien grand pour y glisser tout ce dont on peut avoir besoin en voyage. Il est molletonné et se tient bien.

vanity assorti boston

IMG_20160511_182337

Voilà, vous savez tout sur ce challenge pour finir à temps et, surtout, sur toutes les péripéties de ce duo de voyage. N’hésitez pas à me laissez un avis 🙂

Tchuss !Signature Cou


Modèle : le sac Boston de Sacôtin et le vanity de Nanie Cousette

Tissus : lin enduit imprimé et lin enduit anthracite d’Histoire de filles

Advertisements

Cet article vous a plu ? Laissez-moi un commentaire, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s